La première véritable télévision sans fil

En plus des dernières fonctionnalités introduites lors du CES 2021 par les différents fabricants de téléviseurs, on peut également trouver de nombreuses idées intéressantes. La société LG par exemple a tout mis en œuvre pour présenter des écrans transparents. Lors de cette édition 100 % virtuelle du CES, le concept d’une entreprise russe appelée « Reasonance » a également fait son apparition. Il s’agit du téléviseur sans fil.

Présentation du produit

C’est une télévision qui est absolument sans fil et même sans courant. Une chose est d’envoyer les données par séquence à travers les ondes… Une autre (d’ailleurs beaucoup plus problématique) est de faire la même chose avec l’alimentation électrique. Ainsi, dès 2019, Samsung s’est lancé dans cette aventure en vain. Son mécanisme de résonance magnétique ne fournissait pas l’énergie nécessaire au bon fonctionnement de ses téléviseurs.

Limites de cette technologie

« Reasonance » affirme être parvenu à trouver une solution en améliorant cette méthode. Une bobine de réception est située à l’arrière du téléviseur. Une autre bobine (la deuxième) cette fois-ci émettrice est montée à environ 50 cm du téléviseur, à une distance maximale de près d’un mètre, et est reliée au réseau électrique. Il n’y a pas besoin que les deux modules soient bien en face pour que cela fonctionne il faut juste qu’ils respectent la configuration « face à face ».
Il est aussi possible de dissimuler ce module dans sur un mur afin de parfaire l’aspect esthétique. Le seul bémol est que la technologie ne permet pas d’envoyer une puissance supérieure à 120 W. C’est pour cette raison qu’il n’est pas possible d’alimenter de grands écrans avec cette technologie. Le design dévoilé par la start-up russe « Reasonance » a donc été limité aux téléviseurs d’une diagonale de 40 pouces. L’entreprise estime toutefois que cette technologie de résonance magnétique sera jusqu’à 90 % plus rentable que ce qui est actuellement disponible sur le marché et pourrait être utilisée pour d’autres produits (tels que des robots, des voitures électriques et des drones).