La voiture électro-solaire qui ne se décharge jamais

Lancé en 2007, le projet de voiture solaire d’Aptera semble enfin en passe de réussir. Après la faillite de l’entreprise d’origine en 2011 et sa récente renaissance en 2019, voici les innovations étonnantes que ce véhicule nous présente désormais.

Présentation de l’Aptera

« L’Aptera » ne ressemble à aucune voiture électrique conventionnelle. Sa carrosserie en forme de goutte allongée combinant chanvre, kevlar et carbone présente un rendement aérodynamique optimal et intègre un total de 180 panneaux photovoltaïques couvrant une surface de 3 m². Sur le plan esthétique, l’Aptera est plutôt réussie avec son look de vaisseau spatial, qui lui convient très bien.
En termes de performances, elle offre près de 70 km d’autonomie quotidienne en utilisant exclusivement l’énergie solaire. C’est d’ailleurs sur ce critère que l’Aptera a gagné sa réputation de « voiture qui ne décharge jamais ». Aptera Motors a également mis en ligne un simulateur qui indique le nombre de recharges à effectuer par an en fonction de la région dans laquelle vous vivez et de la distance moyenne quotidienne que vous devez parcourir. Selon les données du simulateur pour la région parisienne, par exemple, seules trois recharges par an seraient nécessaires pour un trajet quotidien de 45 km.

Pionnier d’un tout nouveau genre

Pour parvenir à un tel résultat, le fabricant a dû faire l’impasse sur les canons de l’automobile traditionnelle pour obtenir des performances aérodynamiques optimales. C’est la raison pour laquelle celle-ci ressemble plus à un avion qu’à une voiture. Malgré le fait qu’elle ne possède que 3 roues et deux sièges avant, cette voiture est parfaitement adaptée aux déplacements quotidiens.
Ce véhicule futuriste coûte environ 20 000 euros et fait partie des véhicules à faible consommation. Le modèle « Typ-1 h » amorce surtout une ruée vers les motorisations hybrides (moitié électrique et moitié thermique). Les géants de l’automobile « classique » que sont Toyota, Honda et le constructeur français « Peugeot » se sont également lancés dans cette course aux motorisations hybrides. Ces initiatives annoncent le début d’une nouvelle ère technologique.