L'impact énergétique de la 5G sur l'atmosphère

Par rapport à son ancêtre la 4G, la cinquième génération de connectivité mobile 5G offre un saut d'efficacité en termes de débit (multiplié par 10). Bien que cette avancée soit assez impressionnante il n’en demeure pas moins la surconsommation d'énergie des systèmes 5G aura un impact sur l'environnement.

La 5G demande moins de ressources que ses prédécesseurs

Le réseau 5G est cependant plus pompant que celui 4G. Selon le fabricant d'appareils Huawei, ses équipements (portables…) consomment jusqu'à trois fois plus d'énergie que ce qui serait consommée par portable connecté à une antenne 4G à pleine capacité. Afin d'aider un plus grand nombre de clients, le réseau fournit un débit environ dix fois plus élevé que la normale.
Par conséquent, les antennes 5G utilisent moins de ressources électriques à leur niveau tout en ayant la même quantité de données traitées. La 4G a donc un meilleur rendement énergétique que la 5G. Cependant, toutes ces consommations d'électricité ne nous renseignent pas sur les réelles conséquences sur le climat.

La 5G influence-t-elle vraiment l'environnement ?

Tout dépend de l'essence de l'énergie primaire utilisée et de la phase de transformation. Par exemple, si l'électricité est produite à partir de sources d'énergie primaire "à faible teneur en carbone", comme les énergies renouvelables ou le nucléaire, elle aura moins d'effets sur l'environnement que l'électricité produite à partir du charbon. Bien qu'il soit intéressant de réduire la consommation d'énergie, cela n'est pas nécessaire en soi et ne présente pas énormément d'avantages pour l'environnement. Le nombre d'antennes nécessaires aux fréquences millimétriques devrait également augmenter et de nouvelles infrastructures 5G devraient être montées sur les antennes dans les années à venir. L'ajout d'installations 5G sur des sites préétablis (de la 2G, 3G et de la 4G) entraînerait une forte augmentation de l'utilisation de chaque site. Cette demande d'électricité des fournisseurs de réseau prendra encore plus d’ampleur une fois que la 5G sera déployée. L'effet environnemental de ces nouvelles technologies sera de plus en plus important. On comptera désormais environ 4 % des émissions totales de CO2 qui seront imputables aux industries.